Ne jamais finir de payer ses dettes est un poids que l’on porte sur le dos quotidiennement. Cette situation fait vivre précairement et ne permet point d’investir ou de mettre de l’argent de côté. Heureusement, des solutions existent pour alléger cette situation, comme le rachat de crédit immobilier ou de crédit à la consommation. Comment faut-il faire assainir sa situation et faire le ménage dans ses crédits ?

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est un procédé de prêt pour faire racheter ses crédits par une banque ou un organisme de crédits. Ce rachat peut être en totalité ou pour une partie de ses crédits seulement. Il permet à l’emprunteur de réduire ses mensualités et son taux d’endettement, pour ainsi augmenter le reste à vivre. On le connaît sous l’appellation regroupement de prêts ou restructuration de crédits en prenant en compte différents paramètres comme le TAEG ou Taux Annuel Effectif Global, la durée, le capital emprunté, les mensualités, ou encore les assurances.

Quel est le prix à payer ?

Le rachat de crédit diminue les mensualités payées par l’emprunteur mais rallonge la durée du prêt. Et cela a effectivement un prix, à travers un intérêt. Son calcul se fait à partir du taux et de la durée du rachat de crédits. Cet intérêt sera par la suite ajouté au capital emprunté qui représente la somme de tous les capitaux empruntés et de tous les intérêts, déduit du montant déjà acquitté. Les coûts augmentent pour ce type d’opération mais elle permet d’optimiser l’argent que vous avez en main. Autrement dit, vous aurez de l’argent de côté pour servir au quotidien grâce à la diminution du montant des mensualités.

Quels avantages en tire-t-on alors ?

L’augmentation du coût est négligeable par rapport aux avantages que le rachat de crédits offre aux emprunteurs. Racheter ses crédits rime avec dire adieu aux crédits renouvelables, constituant un gros poids pour les foyers, avec un taux d’intérêt trop élevé. Dorénavant, ils deviennent un simple crédit. De ce fait, on retrouve une certaine sérénité car il n’y aura plus de dépenses afférant à l’avenir. Ensuite, la démarche vise essentiellement à disposer d’une somme suffisante pour vivre. Lorsque le taux d’endettement diminue, le reste à vivre, lui, va augmenter. Et ce deuxième avantage a prouvé son effet auprès des foyers endettés qui accueillent désormais les fins du mois avec sérénité et pourront même se constituer une épargne.

Enfin, lorsque l’on est surendetté , il faut également savoir que surendettement rime souvent avec inscription au fichier national des incidents de remboursement de Crédits aux Particuliers ou FICP. Une fois que l’on y est inscrit, on ne peut plus faire d’emprunt pendant 5 ans. C’est une liste consultée par les banques et organismes de crédits avant d’accorder tout emprunt. En prenant en compte toutes ces informations et malgré le coût affecté par ce rachat de crédits, cette opération présente tout de même des avantages significatifs pour les emprunteurs. Racheter ses crédits permet la réalisation de projets trop longtemps en suspens, ou plus simplement, de retrouver un certain pouvoir d’achat.