La transition alimentaire, la stratégie payante de Matthieu Malige

Hypermarché

Avec un besoin croissant des clients pour la transparence, les dirigeants de Carrefour dont Matthieu Malige directeur financier du groupe ont choisi comme stratégie la transition alimentaire. Et ce choix a été payant ce qui a engendré de la croissance. Car soucieux de leur consommation les clients sont de plus en plus sensibles aux enjeux environnementaux. C’est pourquoi Carrefour a fait le choix d’une démarche plus responsable qui s’appuie sur de réels engagements.

La raison d’être d’une entreprise

Matthieu Malige directeur financier Carrefour

Au-delà de son activité économique et la recherche de profit, l’entreprise s’inscrit dans une démarche où les enjeux sociétaux et environnementaux deviennent une raison d’être. Un lieu où ses valeurs sont mis en exergue, un lieu de partage qui n’inclut plus seulement les bénéfices. La loi PACTE est en cela un véritable tournant dans l’histoire. La raison d’être d’une entreprise est en quelque sorte la façon dont l’entreprise va interpréter son rôle dans la société. Elle est donc d’une certaine manière ce qui la définit, ce qui la constitue, son ADN. Rapidement de grands groupes comme en l’occurrence Carrefour ont défini ainsi leur raison d’être. Pour ce groupe de la grande distribution, l’enjeu de la transition alimentaire a une grande importance. Car pour de nombreux consommateurs, l’entreprise ne doit plus seulement avoir un rôle économique mais aussi sociétal. Mettre ainsi en avant ses engagements est une stratégie payante pour les entreprises.

Partager les mêmes valeurs

Selon Matthieu Malige directeur financier de Carrefour et à juste titre, la raison d’être d’une entreprise ne peut être que bénéfique et génératrice de croissance. Partager les mêmes valeurs voilà ce que les consommateurs recherchent aujourd’hui. Voilà comment l’économie positive devient un véritable moteur grâce à une stratégie centrée sur les besoins réels des clients. Une raison d’être comme un référentiel et surtout comme un outil de transformation.