Qu’est-ce qu’un compteur divisionnaire ?

La gestion de son ménage passe avant tout par un contrôle méticuleux de ses dépenses et par conséquent le rythme de consommation. En la matière, l’eau est l’une des ressources sur lesquelles vous pouvez faire des économies en utilisant un compteur divisionnaire. De quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce qu’un compteur divisionnaire ?

Un compteur d’eau divisionnaire est un appareil dont la fonction est de mesurer le volume d’eau qui transite d’un point à un autre comme l’explique le site https://multimat.fr/. Dans le cas d’espèce, il permet à un ménage de connaître avec exactitude la quantité d’eau (en m3) consommée pendant une période donnée. Dans le cas d’un immeuble en copropriété, il doit être individuel afin de faciliter le relevé de comptage d’eau propre à chaque logement. Ainsi, on doit pouvoir dénombrer autant de compteurs que d’appartement.

D’ailleurs, si la construction du bâtiment où vous résidez date de novembre 2007 au moins, vous en possédez certainement. Cela s’explique par l’obligation faite pour les bâtisses en communauté érigées après le 1er novembre 2007.

Que faire d’autre avec un compteur d’eau divisionnaire ?

Vous pouvez faire de l’économie d’eau et d’argent. Il peut arriver de constater dès réception de la facture d’eau que son montant a augmenté contrairement aux mois précédents. Cela peut être dû à l’augmentation des prix du fournisseur ou une consommation démesurée. Dans le cas contraire, il peut s’agir d’une fuite d’eau. Pour le savoir, fermez toutes les robinetteries et vérifiez le compteur divisionnaire.

En temps normal, rien ne devrait bouger si tout est bien fermé. Si le décompte continue, c’est qu’il y a une percée dans les canalisations qui permettent à l’eau de passer. Vous pouvez alors contacter un plombier pour confirmation et réparation afin de continuer à faire des dépenses rationnelles pour le bien de votre portefeuille. Notez cependant qu’il existe deux modèles de cet appareil notamment celui à turbine et l’autre volumétrique. Le second s’avère plus fiable en matière de précision, ce qui garantit une certitude dans la déduction de fuites et retours.

Combien coûte ce compteur d’eau ?

L’acquisition du compteur d’eau individuel coûte entre 50 et 100 euros suivant le modèle et la catégorie. Il est également accessible en location annuelle à un prix entre 12 et 25 euros.